Visitez Alba Iulia et Salina Turda

que voir et que visiter

De Hunedoara à Cluj Napoca, en passant de Râpa Roșie, Alba Iulia et Salina Turda

185 km / 2h 50


Râpa Roșie

De Hunedoara Ă  Cluj Napoca

«Ravin Rouge» en roumain, il se trouve à 4 km de Sebes. Une route en terre nous conduit dans cette réserve naturelle.
La conformation de cette roche de couleur rougeâtre contraste avec la couleur de la végétation. Elle s’étend sur 800 mètres et sa hauteur varie entre 50 et 125 mètres.
Vraiment bizarre et encore plus touchant au crépuscule.


Alba Iulia

De Hunedoara Ă  Cluj Napoca. Alba Iulia

Alba Iulia, cette citadelle de la Roumanie en forme d’étoile, qui, si vu d’en haut, mériterait une photo, possède un très beau centre historique.
D’imposantes murailles l’entourent, de la manière des villes fortifiées. Les excellents travaux de restauration ont été en partie financés par des fonds européens.

En été la ville accueille de nombreux festivals et tous les dimanches estivaux se déroule une très belle parade militaire.

Parking le long de la muraille.


Salina Turda

Ă  Turda

Salina Turda

Cette mine de sel, ouverte au public en 1992, a aussi été utilisée comme refuge antiaérien et ensuite pour le stockage de fromage.
Étant donné que l’on descend en profondeur, il vaut mieux s’équiper d’une veste, car plus l’on descend, plus le froid augmente.
Comme pratiquement toutes les attractions de la Roumanie le prix du billet d’entrée est raisonnable.
De hauts murs de sel, striés comme si ils avaient été peints, conduisant dans les différentes galeries nous laissent émerveillés de comment l’homme ait pu creuser autant en profondeur et dans ces conditions.
L’occasion est unique pour qui n’en a encore jamais vu une.